L'acquisition des actes langagiers par le biais des documents sonores authentiques

Mémoire en linguistique (concentration didactique)
par Chantal Giroux (Mai 2006)

Direction:

Robert Papen
(Université du Québec à Montréal)

Résumé:

En langue seconde, un trop grand décalage existe entre la langue enseignée en salle de classe et celle que les locuteurs natifs de cette langue cible utilise. Pour notre recherche, nous avons circonscrit cette problématique et proposé une démarche d’enseignement pour réduire cet écart entre le contexte naturel, là où la langue est véritablement utilisée, et le contexte formel, celui où les apprenant se trouvent lorsqu’ils étudient la langue.
C’est en passant en revue la littérature, qui aborde, de près ou de loin, l’acquisition des actes langagiers, les contextes formels et naturels qui exposent à la langue à l’étude, la dimension sociale et culturelle liée à la langue, les concepts de l’accommodation et des croyances contextuelles mutuelles, l’exploitation des documents authentiques dont certains sont sonores, et celle qui fait état des diverses notions de compétences langagières à développer et que nous sommes arrivée à penser à un moyen, en l’occurrence un médium, pour que les apprenants acquièrent les actes langagiers tels qu’ils sont exprimés par les locuteurs natifs. Ainsi, il nous est apparu que les documents sonores authentiques reflèteraient le naturel langagier – ainsi culturel – des locuteurs natifs, de sorte qu’ils fourniraient l’intrant auquel nous voudrions exposer nos apprenants.
En fonction de notre principal objectif qui consiste à vérifier si les documents sonores authentiques permettent d’acquérir les actes langagiers, sur le plan méthodologique, il fallait trouver une forme de document sonore authentique, dans le cas présent, un extrait de film québécois, permettant d’exposer les participants à des actes langagiers – en l’occurrence, les interrogatives – et une façon de procéder avec ce document sonore, créer un questionnaire et, par la suite, un outil pour vérifier l’acquisition, c’est-à-dire, une grille pour coder les résultats obtenus. Pour notre expérimentation, nous avons sollicité des étudiants qui fréquentaient notre institution et par conséquent nous avons pu tester notre méthode avec 24 participants.
Les résultats de notre expérimentation révèlent qu’effectivement les documents sonores authentiques permettent d’acquérir les actes langagiers. Il s’est avéré également que l’effet des documents sonores authentiques perdure dans le temps. Toutefois, nos résultats nous indiquent que les facteurs démographiques tels que la durée de résidence au Québec, la fréquence de contacts avec les francophones et le nombre de langues parlées n’ont aucun effet sur l’acquisition des actes langagiers par le biais des documents sonores authentiques.
Ce mémoire expose donc la recension des écrits, la méthodologie de notre expérimentation ainsi que les résultats obtenus et leur interprétation.
Mots clés : actes langagiers – documents sonores authentiques – compétences langagières – compétence pragmatique – compétence sociolinguistique – contexte naturel et contexte formel – accommodation – ‘input + 1’ – ‘Mutual Contextual Beliefs’

Recherche > Mémoire et thèses > Résumé d'un mémoire ou d'une thèse